Servier fait le pari de Saclay pour son futur centre de recherche

Publié le 5 octobre 2017

La construction du futur centre de recherche de Servier, d’environ 45 000 m2, sera confiée à Wilmotte et Associés et verra le jour à horizon 2021 sur le Campus urbain de Paris Saclay.

 

 

Le 4 octobre 2017 – Avec 25% de son chiffre d’affaires (hors génériques) réinvestis chaque année en R&D, le Groupe Servier a toujours accordé à la recherche une place prioritaire. Le choix d’implantation de son futur centre de recherche sur le pôle de Paris Saclay, à proximité de nombreux acteurs institutionnels de haut niveau, confirme cette volonté.

 

Ses centres de recherche situés actuellement à Croissy, Suresnes, et dans l’Orléanais seront ainsi réunis sur un site unique. A terme, environ 600 chercheurs Servier s’installeront sur le site, qui pourra accueillir jusqu’à environ 800 personnes.

 

Olivier Laureau, Président du Groupe Servier, a affirmé l’engagement du groupe dans la recherche : « Notre futur centre de recherche s’inscrit pleinement dans l’ambition stratégique du groupe qui est d’être un acteur clé de l’innovation en santé. Nous faisons le pari de l’opération d’intérêt national Paris-Saclay car nous croyons dans le potentiel de la France à assurer le succès de cet écosystème de niveau international. »

 

Le bâtiment aura pour mission d’incarner les valeurs du groupe notamment l’esprit d’équipe, la transversalité et l’ouverture, dans un environnement propice à l’expression des idées et des talents. Cet investissement de près de 260 millions d’euros permettra ainsi aux chercheurs d’interagir avec de nombreuses autres parties prenantes du parcours de soins, afin d’assurer que le patient soit toujours au cœur des programmes de recherche.

 

Ce projet emblématique pour Servier s’inscrit également dans la vision du campus urbain aménagé par l’Etablissement Public d’Aménagement Paris-Saclay.

 

Claude Bertrand, Directeur Général R&D, a complété : « En imaginant aujourd’hui la recherche 4.0, le groupe se projette pour anticiper les enjeux des générations qui viennent, et penser la santé en terme global, avec le patient au cœur. »

 

Pensée en étroite collaboration avec le cabinet Wilmotte et Associés, la typologie du bâtiment comprendra notamment un cercle fédérateur, porte d’entrée pour tous, qui permettra aux collaborateurs de se croiser tout au long de la journée, afin d’échanger dans un esprit constructif et ouvert. Mais aussi des laboratoires, des salles projets et un hôtel à projets qui accueillera des startups et des projets innovants, français mais aussi internationaux. Ce bâtiment sera conçu pour être le plus flexible et le plus modulable possible, afin d’en garantir l’adéquation avec les évolutions technologiques et scientifiques à venir, le tout dans un engagement écologique fort.

 

Emmanuel Canet, vice-président exécutif en charge de la R&D, a conclu : « Servier a toujours fait le choix de développer une recherche puissante. Le projet d’implantation à Saclay va dynamiser encore davantage cette recherche et nous permettre d’évoluer au cœur d’un des pôles mondiaux majeur, avec des compétences et des expertises venues du monde entier. »

 

 

Ce projet fait partie de l’Opération d’intérêt national Paris-Saclay.

 

 

A propos de l’EPA Paris-Saclay

L’Établissement public d’aménagement Paris-Saclay impulse et coordonne le développement du pôle scientifique et technologique du plateau de Saclay, ainsi que son rayonnement économique international.

Il est aménageur de zones d’aménagement concerté dans le périmètre de l’Opération d’intérêt national.

 

Paris-Saclay est un territoire majeur de développement et d’innovation qui s’appuie sur :

  • L’Université Paris-Saclay représentant une concentration scientifique exceptionnelle par son ampleur, sa diversité disciplinaire et son niveau d’excellence ;
  • Une dynamique d’innovation à l’œuvre dans plusieurs secteurs d’activités stratégiques au service de la croissance et de la création d’emplois ;
  • Des pôles urbains existants et une zone naturelle et agricole protégée accompagnés des services innovants et des nouvelles technologies ;
  • La ligne 18 du métro automatique du Grand Paris qui reliera Orly à Versailles en 2024.

 

Le projet opérationnel est aujourd’hui mis en œuvre dans les deux quartiers de l’École polytechnique et de Moulon avec :

  • 86 900 m2 de projets livrés (EDF Lab Campus, EDF Lab R&D, Extension des laboratoires de l’Ecole polytechnique, le Lieu de vie)
  • 390 425 m2 sont en chantiers ou en cours de l’être
  • 144 062 m2 sont attribués
  • 270 950 m2 sont en cours de consultation
  • 52 700 m2 sont à l’étude

Sur le campus urbain, le projet comprend 380 000m2 de logements familiaux et 168 000m2 de résidences étudiantes.

 

Le Conseil d’administration de l’Etablissement public ayant pris l’initiative de quatre zones d’aménagement concerté sur les secteurs de Satory-Ouest et de Satory-Est à Versailles, de Boubas-Louise Michel à Trappes, et de Corbeville à Orsay et Saclay. Elles font l’objet d’études et de concertations avec le public.

Revenir à la liste des articles
contact -plan de site - mentions légales

copyright 2011 G5