Le G5 Santé dénonce les choix du gouvernement concernant le PLFSS 2015 et demande la mise en place d’une réflexion sur le financement de l’innovation

Publié le 3 octobre 2014

Paris, le 3 octobre 2014 – Les entreprises françaises de santé du G5 dénoncent les choix du gouvernement annoncés lors de la présentation du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2015, qui auront un impact négatif sur un secteur pourtant considéré comme stratégique.

Le G5 Santé avait mis en avant des propositions d’économies nouvelles susceptibles de moderniser les parcours de soins, avec notamment le développement de l’automédication et de l’ambulatoire. Les travaux menés par les acteurs publics et industriels au sein du Comité Stratégique de Filière santé permettent de mettre en œuvre des économies immédiates. Il est donc regrettable que ces réformes structurelles n’aient pas été reprises dans ce PLFSS. Il est de plus incompréhensible de faire le choix des baisses de prix qui vont impacter nos emplois sur le territoire national et nos exportations.

Le G5 Santé demande aux pouvoirs publics d’ouvrir rapidement le sujet du financement de l’innovation, autrement que par des mesures couperets et prises sans concertation, qui organisent la décroissance d’une filière. Il devient urgent de réfléchir tous ensemble au financement et à l’organisation des soins afin de faire bénéficier au patient comme à l’économie française de la période de progrès thérapeutique qui s’ouvre.

Revenir à la liste des articles
contact -plan de site - mentions légales

copyright 2011 G5