Présentation du CSF santé

 Les industries de santé, un secteur stratégique pour la France

 

Installé le 5 février 2013, le Conseil national de l’industrie (CNI) réunit, sous la présidence du Premier ministre, les industriels et les organisations syndicales autour de l’Etat. Le Conseil structure ses travaux par filière, pour déterminer les actions spécifiques concrètes qui renforcent chaque industrie dans la compétition mondiale. Les travaux du CNI s’effectuent au sein des comités stratégiques de filières (CSF) au nombre de treize.

Les comités stratégiques de filières (CSF) correspondent chacun à une industrie stratégique. Ils rassemblent les professionnels du secteur, les organisations syndicales représentant les personnels de la filière et les pouvoirs publics. Les CSF élaborent des contrats de filière, fondés sur des engagements réciproques entre l’Etat et les industriels, puis veillent à leur mise en œuvre.

 

Le CSF santé associe les entreprises du médicament humain et vétérinaire, du dispositif médical, du diagnostic médical, de la biotechnologie et de la e-santé, ainsi que les syndicats de salariés et les organismes professionnels concernés.

 

Dans le cadre d’une politique industrielle ambitieuse et solidaire, le CSF Santé a pour objectif de renforcer et développer le secteur industriel de la santé, secteur qui connaît des mutations fortes liées à la compétition mondiale et aux évolutions technologiques et scientifiques, ainsi que de permettre l’émergence de nouvelles filières qui contribueront à la croissance, à l’emploi et aux investissements de la France de demain.

Il définit la stratégie et les priorités de la filière et vise à identifier les actions concrètes qui peuvent être mises en œuvre par l’Etat et les industriels, dans le domaine de la politique industrielle et de l’innovation, au service de l’emploi.  Il inscrit son action, dans le cadre de la stratégie nationale de santé et de l’agenda stratégique de la recherche, au sein d’une politique de santé publique centrée sur le patient, la sécurité et l’accès équitable à l’innovation.

Les industries de santé jouent un rôle essentiel dans l’économie française : elles représentent 300 000 emplois et un chiffre d’affaires de 75 milliards d’euros. Leur capacité d’investissement en R&D et leur potentiel de développement en font un secteur d’avenir pour le pays. Toutefois, les difficultés récentes liées à la crise ainsi que la compétition internationale appellent à une mobilisation de tous les acteurs de la filière dans le but de continuer à investir et à innover, que ce soit pour accompagner les évolutions actuelles ou pour préparer les industries de demain.

 

20130325_100605    Installation du Comité stratégique de filière des Industries et Technologies de Santé, ou CSF Santé, le 25 mars 2013 à Lyon

 

Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé et Geneviève Fioraso, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, ont présidé à Lyon le Comité stratégique de filière des industries et technologies de santé, en présence de  Marc de Garidel (groupe IPSEN), président du G5 Santé et vice-président du CSF Santé.

 

 

Les six premiers mois de travaux du CSF santé, menés dans le dialogue avec un Etat partenaire des entreprises, ont permis de faire émerger les nombreuses propositions d’action concrète. 44 mesures ont été retenues dans le contrat de filière santé signé le 5 juillet 2013

Le Comité Stratégique de Filière a identifié quatre axes prioritaires : accroître l’attractivité de la France pour la recherche, simplifier l’accès au marché des innovations, renforcer la production industrielle en France et en Europe, et développer les exportations de produits de santé. Ce sont ensemble l’État, les entreprises et les partenaires sociaux qui s’engagent en signant ce premier contrat de filière santé, qui est à la fois l’aboutissement d’une construction partenariale et le départ d’un travail de mise en œuvre et de suivi des mesures.

Télécharger le Contrat de Filière Santé du 5 juillet 2013

 

 

le 26 mai 2015, Najat VALLAUD-BELKACEM, Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires sociales, de la Santé et du Droit des Femmes et Emmanuel MACRON, Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique ont réuni ce jour le Comité Stratégique de Filière (CSF) des Industries et Technologies de Santé, en présence de Marc de GARIDEL (Président-Directeur général d’Ipsen et président du G5 Santé), vice-président du Comité Stratégique de Filière Santé.

 

20150526_Macron_010_Réunion plénière CSF_Bercy_© ASalesse

 

IMG_4923A l’occasion de cette troisième réunion plénière, les ministres ont signé le premier avenant au contrat de filière avec Marc de Garidel et les 6 organisations professionnelles représentatives des composantes de la filière (Leem, FEFIS, SNITEM, SPIS, SIMV et SIDIV), en présence des organisations syndicales.

 

Marc de Garidel a présenté un bilan de l’avancement des 44 mesures du contrat de filière, dont plus de la moitié sont terminées. La signature de l’avenant permet de donner une nouvelle dynamique aux travaux : une dizaine de mesures bénéficient d’une seconde phase et six nouvelles sont ajoutées au contrat, notamment pour développer la prise en charge ambulatoire de traitements réservés jusqu’ici aux établissements de santé, et pour faciliter l’accès au marché des tests compagnons.

 

Le CSF Santé est le lieu d’échanges et de consultation sur tous les sujets concernant les industries de santé. Ses travaux s’articulent désormais autour de cinq axes stratégiques :

  • l’attractivité de la France comme lieu de recherche et de développement pour les industries de santé;
  • simplifier l’accès au marché des produits innovants;
  • augmenter la part de la production des produits de santé en France et en Europe et faciliter l’émergence de nouvelles filières ;
  • servir la stratégie « Mieux se soigner » pour le commerce extérieur ;
  • améliorer l’efficience du système de soins.

Les industries de santé constituent une filière stratégique à plusieurs titres. Depuis plusieurs décennies, la France a su faciliter le développement d’une recherche biomédicale d’excellence et d’un tissu industriel performant, notamment pour la production de médicaments dont elle reste l’un des premiers pays exportateurs. La France est également bien positionnée dans le domaine du diagnostic in vitro et de l’imagerie médicale, avec la présence d’un leader mondial dans chacune de ces activités. Les industries de santé sont aussi une filière d’avenir, la révolution médicale en cours ouvre de grands espoirs aux patients et de nouvelles perspectives aux entreprises. Cette industrie répond à l’une des attentes les plus profondes de nos concitoyens, le droit à la santé. La filière est ainsi au cœur des enjeux d’indépendance et de sécurité sanitaire.

 

Contrat CSF Santé – Avenant du 26 mai 2015

Annexe bilan de l’avancement au 26 mai 015

Présentations CSF du 26 mai 2015

Communiqué des ministres – 26 05 15 CP CSF Santé

Communiqué du G5 santé 2015 05 26

contact -plan de site - mentions légales

copyright 2011 G5