40 ans de Servier do Brasil,

Publié le 12 mai 2016

Rio de Janeiro, le 6 avril 2016 

Servier annonce le lancement de 15 nouveaux médicaments au Brésil dans les

5 prochaines années et renforce sa collaboration scientifique avec la Fiocruz* (Fundaçao Oswaldo Cruz)

 

A l’occasion des 40 ans de sa filiale, Servier do Brasil, Servier a annoncé le lancement de 15 nouveaux médicaments au Brésil sur les 5 prochaines années pour les patients souffrant de certains types de cancers, de diabète et de maladies cardiovasculaires, la deuxième plus importante cause de décès au Brésil .

Au Brésil, le groupe Servier est aujourd’hui représenté sur le site de Jacarepagua (Rio de Janeiro) par le siège de Servier do Brasil, une unité de production industrielle et une unité de recherche clinique, qui emploient 550 collaborateurs. En juin 2012, le groupe Servier, par l’intermédiaire de sa filiale Biogaran, a acquis 80% de la société brésilienne Pharlab afin de développer ses activités génériques au Brésil, en s’appuyant sur l’expérience de cette société créée en 2000 et qui compte aujourd’hui plus de 400 collaborateurs.

En 2015, Servier do Brasil a réalisé 262 Millions BRL de CA, et devrait réaliser 300 Millions BRL de CA 2016 soit une croissance de +16% et se situe à la 13eme place sur le marché des laboratoires de références et à la 30éme place sur le marché total (incluant les laboratoires génériques)

 

L’investissement de Servier au Brésil, ses équipes en place et le portfolio actuel et à venir expliquent les objectifs ambitieux affichés à 5 ans et l’objectif d’une croissance moyenne de 15% (le double du marché) faisant passer le chiffre d’affaires de Servier do Brasil à 800 Millions BRL de CA en 2021 et 2 Milliards BRL de CA € en 2026 et atteindre ainsi le Top 10 des laboratoires dans le marché total et le Top 5 du marché éthiques (innovants).

 

« Notre engagement au Brésil est basé sur le long terme. Notre avenir est dans notre vocation : être engagé pour le progrès thérapeutique au profit des patients », a rappelé Olivier Laureau, Président de Servier, « Nous sommes heureux de notre engagement depuis 40 ans, mais ce n’est qu’un début. Nous allons notamment accentuer nos investissements et nos coopérations scientifiques sur des projets concrets tels que les contrats signés aujourd’hui avec la Fiocruz ».

 

 

Nouvel accord Servier – Fiocruz pour le criblage de molécules actives

 

Olivier Laureau et le Professeur Paulo Gadelha, Président de la Fondation brésilienne Oswaldo Cruz (Fiocruz) ont signé un accord de recherche de molécules pharmacologiquement actives. Pour ce faire, les partenaires ont décidé de tester plus de 6 000 extraits de plantes issus de la biodiversité brésilienne, sur des cibles proposées par Servier et Fiocruz, en particulier dans le domaine de l’oncologie. Le centre de recherche Servier à Croissy (Paris) mettra à disposition ses installations pour la réalisation de ces criblages. Les tests seront effectués par des chercheurs de Fiocruz s’appuyant sur l’expertise du Pôle d’Expertise Biotechnologie Chimie Biologie de Servier.

 

 

Création d’un Prix de Recherche Servier – Fiocruz dans les Neurosciences

Les deux présidents ont par ailleurs annoncé la création d’un Prix commun de recherche. Ce Prix Servier-Fiocruz a pour but de promouvoir et d’encourager la recherche au Brésil dans les neurosciences. Il sera décerné en 2016, 2017 et 2018 pour des travaux réalisés dans le domaine des neuro-inflammations et des troubles neurologiques du développement. Pour l´année 2016, un Prix spécial sera également attribué pour des travaux concernant les neuroscienses et l’infection par le virus Zika.

 

 

 

Pour plus d’informations sur le Groupe : www.servier.fr

Direction de la Communication Institutionnelle

Tél : 01.55.72.60.37

Email : presse@servier.fr

 

Revenir à la liste des articles
contact -plan de site - mentions légales

copyright 2011 G5